Cap-aux-meules

Le nom Cap-aux-Meules vient de la présence de pierres à meule dans le cap qui surplombe le port. C’est le port d’arrivée des traversiers, là où le visiteur prend contact avec le pays madelinot.

Depuis cinquante ans, la concentration des services et des commerces a fait de Cap-aux-Meules le centre névralgique des Îles avec un air de village et une rue principale. Mais Cap-aux-Meules, c’est beaucoup plus, avec ses nombreux commerces, restaurants, bars et autres. Malgré l’aspect plus « urbain » de Cap-aux-Meules, la nature n’est jamais bien loin. Une randonnée pédestre dans le Parc des Buck, peut mener à des points de vue très intéressants sur l’Île et ses voisines.

On peut également arpenter le sentier du littoral où piétons et cyclistes se partagent, sur deux kilomètres, cette piste qui mène au belvédère du sommet du cap. À partir du chemin du Quai, on accède à l’escalier qui mène au belvédère.

Le port de Cap-aux-Meules est un port très actif : pêche hauturière et pêche côtière. C’est aussi le point d’arrivée et de départ des liens maritimes avec le continent (Souris, Montréal) et du bateau pour l’Île d’Entrée. En dehors de la saison de pêche, dans le parc d’hivernement près du port, on peut voir les bateaux à sec, en attente de la prochaine saison ou en réparation.

Tourisme Îles de la Madeleine et son bureau d’information touristique accueillent les visiteurs à leur arrivée tout au long de l’année. On y trouve des informations sur les services et activités touristiques, les hébergements, les menus des restaurants, deux postes informatiques avec accès à Internet, ainsi qu’un personnel accueillant et qualifié pour répondre à toutes vos questions.

Source : Tourisme Îles de la Madeleine

Published by

La Casa-Lou

Chambres à louer aux îles de la Madeleine